Née à Paris dans une famille de musiciens, la pianiste Natasha Roque Alsina donne son premier concert à la salle Cortot à l’âge de dix ans. Depuis, elle se produit régulièrement aussi bien en tant que soliste avec le LSO (Lucerne Symphony Orchestra) sous la baguette de James Gaffigan, l’Argovia Philharmonic Orchestra, l’orchestre de chambre de Lucerne, et les orchestres des conservatoires de Lille, Aix-en-Provence et Saint Maur; dans des salles telles que le KKL de Lucerne et le Victoria Hall de Genève; que lors de prestigieux Festivals tels que la Roque d’Anthéron (ensemble en résidence), le Festival des Nuits Pianistiques, Le centre de musique de chambre de Paris, Piano en Saintonge, Les Moments Musicaux de Chalosse, Le Festival Jeunes Talents, le Festival des Ravéliades, le Festival de piano de Genève, le Festival Adelboden, les Schubertiades de Sion. Elle passe à diverses occasions en direct sur France Musique, ainsi que sur la Radio Télévision Suisse-espace 2. Passionnée de musique de chambre, elle fonde en 2018 le duo des Lys avec la violoncelliste Anna Minten, puis en avril 2019 le trio Ernest avec le violoniste Stanislas Gosset et le violoncelliste Clément Dami. Ils remportent quelques mois plus tard le prix ProQuartet au concours européen de la FNAPEC, puis sont lauréats du Concours Orpheus et se produisent dès lors à travers l’Europe. Lauréate de plusieurs concours internationaux, citons le 1er prix du concours Yamaha (2008), le 2ème prix Edwin Fisher (2011), le 1er prix de la bourse Hella Siegrith (2013, 2016), ainsi que le grand prix Ravel (2015). Après des études au CRR de Saint-Maur dans la classe de Romano Pallottini, Natasha intègre à l’unanimité en 2008 le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Theodor Paraskivesco puis de Nicholas Angelich (assistant Franck Braley). Elle y obtiendra sa licence de piano, ainsi que de musique de chambre (dans la classe de Claire Désert) et de direction de chant (classe d’Erika Guiomar). Elle poursuivra à partir de 2012 ses études à la haute école de Lucerne dans la classe de Konstantin Lifschitz, chez qui elle obtiendra un premier Master (première nommée), avant de continuer par un Master de Soliste. Tout au long de son parcours, Natasha a eu le privilège de recevoir les précieux conseils de son père, ainsi que de nombreux musiciens rencontrés lors de Master classes ou d’Académie, tels que Menahem Pressler, Jean-Claude Pennetier, Hamish Milne, Anne Queffelec, Avedis Kouyoumdjan, Robert Levin, le Trio Wanderer, Miguel Da Silva, Patrick Jüdt.

Parallèllement, Natasha porte un intérêt particulier à l’enseignement auquel elle consacre une partie de son temps (elle est actuellement en dernière année de formation C.A.), ansi qu’à l’accompagnement (accompagnatrice de la classe d’Alain Billard au CNSMDP, ainsi que de plusieurs classes au Conservatoire Populaire de Genève et de divers choeurs.)

Elle participe en juillet 2018  à une action pédagogique avec El Sistema Greece sur le camp de réfugiés Skaramagas.